Science et Pseudo-Sciences n°258

Sommaire

Éditorial. Une émotion inégalable p. 1
Du côté de la science p. 2
Tabac et médecines douces (Gilbert Lagrue) p. 5
L’homme aux semelles de Bigfoot p. 14
Naissances prématurées p. 18


Vacances en Astronomie
Comètes et étoiles filantes p. 19
Une randonnée céleste (Guillaume Cannat) p. 26
Hier et aujourd’hui Que d’eau, que d’eau... sur Mars ! p. 28
La Lune bleue p. 31
Hiver astronomique (Lionel Racinet) p. 34


Carte Blanche à ... Bertrand Jordan Le chimpanzé fait-il partie du genre humain ? p. 36
Livres et revues p. 37
Petites Nouvelles, gourous, voyants, fakirs p. 38
Lecteurs et internautes p. 41
En sciences physiques, sornettes sur Internet p. 44
Nouvelles de l’association p. 47
Les chroniques de l’Hyper-Paranormal Comment faire apparaître 5 kg d’or avec un billet d’avion p. 50
Point de vue. Faut-il souffler sur la bougie ? Notre combat contre les pseudo-sciences est-il dépassé ? (Jean Bricmont) p. 52


L’édito

Une émotion inégalable

« [...] le mystère n’est pas une des possibilités du réel, le mystère est ce qui est nécessaire pour qu’il y ait du réel. » 1 Magritte
Si l’homme est capable de détecter que le mystère est constitutif du réel, c’est que déjà la possibilité de l’en extraire existe. Possibilité exploitée avec brio par l’artiste, dans son expression duale face à la réalité. Possibilité exploitée aussi par la science, mais cette fois pour en décrypter les signifiants, en comprendre le fonctionnement. L’art exprime, la science explique.

Lire la suite

Pourtant, cette capacité à éclairer, qui fait sa force, constitue aussi le point d’appui de ses détracteurs. Il n’est pas un spiritualiste qui n’accuse la science d’être, par son aspect analytique, aride et froide. Et la parapsychologie et l’astrologie de s’enorgueillir de « parler à l’humain », flattant ainsi nos penchants égocentriques.

C’est oublier un peu vite l’origine très humaine et émotive de la démarche scientifique : le questionnement, souvent précédé de l’émerveillement.

L’émotion sera l’élément déclencheur, puis l’analyse objective suivra tout naturellement. Mais l’émotion ressurgira, au détour d’une nouvelle interrogation ou d’une découverte.

Cet été, le ciel va vous inviter à l’explorer et à lever quelques mystères. La nuit des étoiles filantes, en août, est une fête nationale. Alors, comme chaque année, les médias vont eux aussi entrer dans la danse. Presse, télévision, clubs d’astronomie, tous vont enfin s’allier pour faire connaître une science. Celle du ciel est la plus ancienne et la plus facile d’accès.

Profitez-en pour retrouver ou découvrir une émotion vraie, inégalable, celle de l’intelligibilité.

1 Phrase citée dans le catalogue de la récente exposition Magritte à la Galerie nationale du Jeu de Paume, à Paris.

Ce numéro est disponible en version papier

Acheter