Accueil / Dans la presse sceptique / Dans le "Skeptical Inquirer" de juillet 2005

Dans le "Skeptical Inquirer" de juillet 2005

Publié en ligne le 15 septembre 2005 - Désinformation - Paranormal - Pseudoscience

L’éditorial est vigoureux : il est temps pour la science de reprendre l’offensive... pour réagir à l’activisme des créationnistes

Une ancienne interview du regretté Carl Sagan aborde une grande quantité de questions : importance de la contestation, du rejet des tabous, en science ; rejet de l’idée d’une infériorité innée, en science, des femmes et des minorités ; les OVNIS, le SIDA etc. Sa veuve, Ann Druyan, déplore que notre culture actuelle s’éloigne de plus en plus de la science.

On dénonce avec clarté les prétentions de Fritjof Capra, auteur à succès (son premier livre le Tao de la physique, a été traduit en français), de promouvoir des synthèses entre science et philosophie orientale, de soutenir le vitalisme en biologie, de prétendre développer une fumeuse "approche globale" à l’opposé de la méthode scientifique.

James Randi raconte ses démêlés avec les candidats au prix d’un million de $ offert à celui qui fera la preuve d’un phénomène paranormal dans une expérience au protocole rigoureux et préalablement défini.

En Floride, une vive controverse apparaît à propos de la création, au sein de l’Université, d’une école publique de chiropraxie. Le titre de l’article évoque "une science vaudoue et une politique vaudoue" Le conseil de l’Université a beaucoup de mal à résister aux pressions politiques en faveur d’un enseignement officiel de cette pseudo médecine.

Parmi les nouvelles brèves, notons des informations sur les fausses rumeurs d’un nouveau tsunami nées un peu partout ; l’apparition d’une tache reconnue comme "image de la Vierge" sur un mur en béton ; l’échec d’un médium prétendant retrouver un enfant enlevé etc..



Partager cet article