Accueil / Agenda de l’Afis / L’arAFIS à ExpoScience à la Réunion

L’arAFIS à ExpoScience à la Réunion

Publié en ligne le 12 juillet 2006 -
Par Jacques Poustis

Du 22 au 25 juin inclus, l’Antenne Réunionnaise de l’AFIS fut présente dans le cadre de "ExpoScience" (manifestation qui a lieu tous les deux ans dans plusieurs pays). Cette année, une trentaine de classes (élémentaires et secondaires) y présentaient leurs travaux originaux à caractère scientifique et pédagogique, sur le thème général de "l’environnement". Parallèlement une dizaine d’associations locales invitaient le public à découvrir leurs activités d’éducation populaire. L’arAFIS y présentait son stand "Science et pseudo-sciences", dont le succès auprès du public est toujours aussi grand.

Sur le stand lui-même, Patricia Tatel expliqua (par différentes illusions
optiques, tactiles ou gustatives) comment notre cerveau pouvait être trompé quand il se trouvait confronté à des réalités inhabituelles. De mon côté, je montrai comment on pouvait faire croire à des phénomènes paranormaux, en utilisant des tours de prestidigitation classiques. C’est dans ce même but que les organisateurs avaient programmé deux jours de suite la conférence
"Parapsychologie et Illusion". Bien sûr (éthique professionnelle oblige), seuls les "trucs" que les artistes magiciens modernes n’emploient plus y sont partiellement dévoilés !

Durant cette ExpoScience 2006, Joël Martin, personnage hors du commun, vint régulièrement nous rendre visite. Invité d’honneur de la manifestation, ce chercheur émérite en physique nucléaire était venu pour présenter sa conférence sur les particules élémentaires, mais aussi pour une intervention publique sur... les contrepèteries ( !). Mais si ! Mais si !

En effet c’est Joël Martin qui, depuis plus de vingt ans, alimente la
chronique hebdomadaire du Canard Enchaîné "Sur l’album de la Comtesse" ! (pour la petite histoire sachez que ce polyvalent surdoué est aussi membre permanent d’un grand orchestre philharmonique).

Joël Martin vint souvent nous rendre visite sur le stand arAFIS. D’abord
pour prendre connaissance de notre expo "Science et pseudo-sciences" (cf photo jointe), mais aussi parce que ce "grand enfant", copie conforme physiquement du savant fou de l’album Tintin et l’étoile mystérieuse, était tout simplement tombé amoureux de Dolly, ma chienne-ventriloque qui, lors de la conférence "Parapsychologie et Illusion", intervient pour montrer comment certains escrocs (ou plaisantins) parviennent, par de simples techniques de ventriloquie, à faire croire à la présence de fantômes parlants. Qui a dit que les savants étaient des personnages austères, imperméables au
"merveilleux poétique" ?...


Partager cet article