Accueil / Notes de lecture / La formation des idées en physique - Du phénomène à la théorie

La formation des idées en physique - Du phénomène à la théorie

Publié en ligne le 21 août 2007
Note de lecture de Jean Günther - SPS n° 277, mai 2007

Ce petit livre riche d’idées et d’informations peut se lire à plusieurs niveaux.

On peut l’utiliser comme une initiation logique et ordonnée aux concepts de la Physique et aux péripéties historiques qui ont jalonné leur mise en évidence. On peut aussi en tirer une approche des grandes tendances de la philosophie des sciences « dures ». L’auteur a beaucoup lu, expose honnêtement les diverses thèses, ne recule pas devant les difficultés, et n’hésite pas à prendre parti pour un réalisme modéré. Il est manifestement imperméable aux dérives post-modernes qui nient que la science travaille sur des réalités. Mais il ne ménage pas ses critiques aux spécialistes dénués de vues globales, ainsi qu’aux physiciens développant des théories dont la vérification ou la falsification sont hors d’atteinte. La classification des objets de la Physique et des théories qu’on leur associe dans quatre grands ensembles conceptuels (les billes, les champs, les systèmes, les populations) est un outil pédagogique intéressant, même si sa valeur opérationnelle est limitée. Cette classification aide à jauger la place qu’il convient de donner, dans chacune de ces quatre approches, aux faits, aux mesures, et aux théories.

Publié dans le n° 277 de la revue


Partager cet article