Accueil / Notes de lecture / La physique expliquée à notre futur Président

La physique expliquée à notre futur Président

Publié en ligne le 1er juillet 2012
Note de lecture de Jean Gunther - SPS n° 299, janvier 2012

Sous le prétexte d’exposer à un futur Président des États-Unis les problèmes qu’il aura à traiter en lien avec la Physique, l’auteur essaye d’expliquer en termes simples le contenu de ces problèmes et la nature des décisions nécessaires. Il s’adresse évidemment à tous les citoyens.

La traduction française est malheureusement déplorable, aussi bien dans le style et le vocabulaire (piégé par les « faux amis ») que, par exemple, dans le choix de conserver le système d’unités anglosaxon et dans l’ignorance du vocabulaire scientifique français (« nitrogen » est traduit par « nitrogène » et non par « azote »).

Les sujets abordés sont le terrorisme (suite au 11 septembre), l’énergie (pétrole et solaire, l’éolien semble oublié), le nucléaire (civil et militaire), l’espace et le réchauffement climatique.

Les points de vue de l’auteur sont parfaitement rationnels et constituent une bonne réponse à bien des dérives largement diffusées dans le monde politico-médiatique. Il critique à juste titre les excès de pessimisme du film d’Al Gore, Une vérité qui dérange, et montre, par exemple, qu’il est faux que le réchauffement actuel ait accru le nombre de tornades.

On peut naturellement émettre des réserves sur un certain nombre de détails, par exemple quand on compare le prix de l’électricité d’origine solaire à celui des sources conventionnelles, en oubliant la disponibilité et la régularité de la fourniture. Ce livre constitue, cependant, un excellent outil pédagogique et mériterait une traduction française correcte.

Publié dans le n° 299 de la revue


Partager cet article