Accueil / Dans les médias / La télévision néerlandaise et le « paranormal »

La télévision néerlandaise et le « paranormal »

Publié en ligne le 17 juin 2009 - Paranormal - Désinformation
par A. Atsou-Pier

Mme A. Atsou-Pier, constatant la place importante donnée au « paranormal » sur les chaînes de télévision de son pays, les Pays-Bas, nous en livre ici un aperçu précis.
Analyse intéressante qui a en outre le mérite de nous interpeller sur ce qui se passe chez nous…

Depuis le début du siècle, le nombre d’émissions sur le paranormal, le gnosticisme 1, l’ésotérisme et les techniques occultes y afférentes semble s’être multiplié, sur les chaînes tant publiques que privées. Il s’agit en général de séries d’émissions à fort audimat, à propos desquelles les responsables des chaînes et/ou les réalisateurs laissent planer le doute sur la question de savoir s’il s’agit d’émissions à caractère informatif ou seulement divertissant.

Les 16 millions et quelques d’habitants des Pays-Bas abonnés au câble ont dix chaînes de télévision en langue néerlandaise à leur disposition (en analogique et compte non tenu de deux chaînes belges et de quelques chaînes thématiques). Sept chaînes sont privées (RTL4, RTL5, SBS6, RTL7, Veronica, Net5 et RTL8), trois publiques (Nederland 1, 2 et 3).

Comme prévu par la loi sur les médias, les chaînes publiques diffusent des émissions culturelles, informatives, éducatives et divertissantes qui sont réalisées par dix grandes associations de télédiffusion (et une dizaine de petites), financées par les impôts, la publicité et les contributions des adhérents. Ensemble, ces associations (dont la plus grande est la KRO catholique) sont censées représenter tous les courants de pensée (religieuse, politique, etc.) de la société néerlandaise ; le nombre d’heures à l’antenne est fonction du nombre d’adhérents.

Ci-dessous un historique des séries d’émissions sur le paranormal (titres en néerlandais traduits par l’auteure).

1) 2002 – 2009 : « Char, le médium »

Émissions diffusées sur la chaîne privée RTL4. Dans chaque épisode de cet ensemble sans fin le médium américain Char Margolis, femme charmante, reçoit des personnes ayant perdu un proche. Après quelques mots d’introduction de l’animatrice, elle devine un prénom en proposant à son hôte quelques lettres de l’alphabet, puis demande si la personne qui porte ce prénom est morte ou vivante, et, dans le premier cas, elle ]transmet invariablement le message que cette personne n’a pas souffert en mourant et qu’elle se porte très bien dans l’au-delà. S’il s’agit d’un enfant, les parents peuvent être sûrs qu’il apprécie beaucoup les jouets sur sa pierre tombale et que les grands-parents des deux côtés (s’ils s’avèrent être morts) s’occupent bien de lui.

Malgré le fait que Char ait été démasquée en mars 2008 dans une émission d’actualités de la KRO (avec l’aide de James Randi), la neuvième série d’émissions a été diffusée normalement en début de cette année. Et les livres de Char sont toujours vendus en librairie.

2) 2003, « Les miracles existent »

Série d’émissions diffusée par la KRO sur l’une des chaînes publiques. Une série vouée à des miracles qui, pour autant que je me souvienne, étaient tout au plus des coïncidences. Faute de vrais miracles probablement, la série s’est arrêtée en 2007.

3) Également en 2003, « L’interprète animalier »

Ensemble diffusé par l’association AVRO (plus ou moins libérale) sur l’une des chaînes publiques, en cinq émissions. Dans ces émissions une dame prétendait pouvoir transmettre les pensées les plus intimes d’animaux divers : un caniche n’était pas content de ses poils bouclés, un cobaye avait mal à l’estomac et un teckel souffrait de problèmes mentaux. N’ayant pas vu ces émissions, j’ai récolté ces détails saillants sur Internet.

4) 2005 : « Qui étais-je ? »
Un ensemble de huit émissions sur la réincarnation, diffusé sur Nederland 1 par la KRO (pas si catholique). Dans chaque émission, trois personnes parcouraient quelque pays européen en compagnie d’un reporter, après avoir subi un traitement dans le cabinet d’un thérapeute en régression. Et, comme par hasard, partout ces personnes reconnaissaient des éléments de leur(s) vie(s) précédente(s).

Cet ensemble présentait d’ailleurs de fortes ressemblances avec une série d’émissions sur le même sujet réalisée par l’Australien Peter Ramster, diffusée déjà en 1985 par l’association AVRO sur l’une des deux chaînes publiques d’alors. Fortement critiquée par un philosophe des sciences dans un journal sérieux, la série « Qui étais-je ? » n’a pas été prolongée.

5) Fin 2005 – début 2006 : « Il y a tellement plus » 2

Autour d’un médium-photographe d’esprits, diffusé sur RTL4. Ce médium a été démasqué en janvier 2006 par l’un des membres du Comité directeur de Skepsis, la fondation des sceptiques néerlandais 3, et la série s’est arrêtée après seulement quatre émissions. Selon la presse people, le médium concerné gagne toujours bien sa vie en donnant des consultations privées.

6) 2006 – 2009, le « Chuchoteur de bébés » puis » d’esprits » et le « Cercle de famille »

« Le chuchoteur de bébés » (2006), « Bébé fait la loi » (2007), « Le chuchoteur d’esprits » (2008, en 12 émissions) et « Cercle de famille » (2009), des séries d’émissions sur RTL4 dans lesquelles le médium écossais Derek Ogilvie donne des consultations paranormales.

Dans les deux premières séries, ce médium au comportement hyperactif (à faire peur aux enfants, on dirait) donnait des consultations à domicile à des couples ayant un bébé problématique ; il prétendait pouvoir lire les pensées des bébés tant qu’ils ne pouvaient pas encore parler, comme il l’a déclaré publiquement.

Parmi ses diagnostics les plus remarquables : « Le bébé dit qu’il n’a pas encore digéré le viol de sa mère il y a dix ans ». Après quoi il avait du moins le bon sens de transférer parents et bébé à une psychologue officielle, qui, manifestement, n’avait pas de problèmes avec ce diagnostic clairvoyant. Dans plusieurs émissions elle était présente ; l’organisation professionnelle de cette psychologue a refusé de se prononcer quant aux aspects déontologiques de ce comportement.

Pour une raison ou une autre, Derek Ogilvie a délaissé les bébés en 2008 et tourné son attention vers les adultes. Depuis, il « lit » les pensées de personnes adultes qui ont perdu un proche et/ou ont quelque problème médical et les consultations ont lieu dans une grande salle de théâtre (entrée payante). « Le chuchoteur d’esprits » a attiré chaque semaine 1,6 millions de spectateurs.

La quatrième série d’émissions vient de commencer dans ce mois de mai 2009. Selon le site de RTL4, Derek Ogilvie se concentre maintenant sur la mise en contact de familles entières avec l’esprit de leur parent décédé et sur l’aide à apporter aux enfants et adolescents dits paranormaux.

7) 2006 – 2009 : « Le sixième sens »

Émissions diffusées d’abord par la KRO sur l’une des chaînes publiques, puis sur la chaîne privée RTL4. Très populaires dès le début, malgré les commentaires des sceptiques néerlandais. Dans les premières années, elle consistait en une compétition annuelle entre une douzaine de médiums, tous des travailleurs indépendants, et pratiquement tous incapables d’exercer leur profession sans gémir, trembler, pleurer, etc. Le gagnant était celui qui obtenait la meilleure note des personnes impliquées dans le mystère présenté (par exemple : trouver un homme caché dans le coffre d’une voiture ou deviner ce qui s’est passé sur un endroit historique).

Pour des raisons inconnues de moi, ces émissions ont été reprises en 2007 par RTL4. Depuis 2008, elles sont consacrées aux meurtres non résolus par la police, ou pas entièrement, sous le titre « Le sixième sens : lieu du délit ». L’aspect compétitif a disparu, sans doute par délicatesse. Cela n’empêche que RTL4 fait son beurre sur le dos des familles des victimes. Trois meurtres par épisode ; les médiums exercent leurs pouvoirs sur le lieu du délit en présence de l’animateur, tandis que la famille voit et entend ce qui se passe à distance via un petit écran.

Dans la plupart des émissions, un policier en uniforme est présent, dont le rôle n’est pas très clair (officier de liaison entre les médiums et le service des affaires classées ?).
Entre temps, une personne a été mise en examen à la suite d’une émission, mais il semble qu’il n’y ait pas de rapport. Mais, vu que les accusations sont parfois assez précises (« le meurtrier travaille dans ce bâtiment-là » ; des instructions pour un portrait robot fait pendant l’émission), il est à craindre que la police, sous la pression de l’opinion publique, ne commence à interpeller des personnes sur la seule déclaration d’un médium.
Une nouvelle série de huit émissions est prévue pour la rentrée.

8) 2006 – 2009, consultations de voyance en direct

Diffusées sur RTL4, Net5 et SBS6, dans les heures creuses et pendant la nuit, depuis que les autorités ont mis fin aux jeux télévisés à cause des coûts excessifs des appels téléphoniques des appelants, notamment lorsqu’ils étaient mis en attente.

Les consultations de voyance en direct étaient probablement aussi lucratives pour la nébuleuse d’entreprises organisatrices que les jeux télévisés, car, ayant reçu un grand nombre de plaintes sur les coûts des appels, l’association TROS (neutre) y a consacré une émission de consommation en septembre 2008. Dans cette émission, la TROS a démontré que n’importe qui (en l’occurrence une collaboratrice de la TROS travaillant sous couverture) pouvait se faire embaucher (au noir) comme consultant paranormal, sans formation ni diplôme. Confrontée à ces faits, la porte-parole de RTL4 a déclaré, presqu’en état de choc, que RTL4 arrêterait ses émissions en attendant les résultats de sa propre enquête. Et Net5 et SBS6 ont décidé de rendre les consultations en direct gratuites. En ce moment, seule la chaîne SBS6 diffuse encore des consultations de voyance en direct, tous les jours deux heures autour de midi, sauf le dimanche.

9) 2007 – 2009, « Le nouveau Uri Geller »

Sur SBS6, cette fois-ci non pas comme plieur de cuillères, mais comme mentaliste expert à la recherche du meilleur mentaliste de chaque génération. De beaux tours de passe-passe recouverts d’une sauce paranormale. La finale en mars 2008 a attiré 1,6 millions de spectateurs. En mars 2009 la gagnante était une jeune fille de 12 ans.

10) 2008 : « Abandonné par les médecins ! »

Émissions diffusées en 2008 par l’association protestante NCRV sur l’une des chaînes publiques. Dans chaque émission, trois patients étaient « guéris » par des traitements non réguliers dispensés par des thérapeutes alternatifs (infirmière reconvertie en hypnothérapeute, kinésithérapeute reconverti en ostéopathe, acupuncteur, naturopathe, homéopathe, thérapeute orthomanuel (invention néerlandaise), thérapeute ayurvédique, etc.).

Selon le site de l’Association néerlandaise contre le charlatanisme, VtdK, les diagnostics étaient erronés (prise de pouls pour diagnostiquer une arthrose ; examen microscopique de sang vivant (sic) pour diagnostiquer un déficit immunitaire) et les traitements ineffectifs (suppléments alimentaires ; injection d’un mélange de jus de citron et de jus de coing).
La Société royale néerlandaise des médecins KNMG a émis dès la première émission un communiqué de presse exprimant ses inquiétudes.

Les six émissions se sont terminées par un débat dans lequel les arguments des médecins spécialistes, dont deux représentaient la VtdK, étaient étouffés par les émotions conjointes des patients et des thérapeutes alternatifs.

La plainte déposée par la VtdK auprès du Conseil du journalisme a été rejetée. On attend encore le résultat des plaintes introduites auprès du Conseil de discipline de la KNMG et de l’Inspection de santé publique contre les six médecins figurant parmi ces thérapeutes.

11) Février 2009 : « Peter Powers : Payback » 4

Huit émissions sur RTL4/5. Dans cet ensemble, ce n’était plus la banalité habituelle qui primait, mais la vulgarité. L’hypnotiseur britannique Peter Powers y hypnotisait sur demande une personne avec qui le demandeur avait des comptes à régler. Voir des hommes adultes se comporter comme des phoques, c’est de l’humour, à ce qu’il paraît. Mais voir une jeune fille, jugée trop arrogante par ses copines, se réveiller dans le lit d’un homme peu attrayant fourni pour l’occasion par une agence de casting, juste pour la punir, cela m’a laissée perplexe. Cette série étant passée presque inaperçue dans les autres médias, je ne sais toujours pas si les personnes hypnotisées jouaient un rôle (payé ou non), avaient trop bu ou se croyaient vraiment en transes.

12) Avril 2009 : « Heureux ou remboursé »

Une série d’émissions « spirituelles » (lire : New Age) en dix épisodes, présentant toutes les facettes du marché du bonheur, diffusée par l’association (éducative !) RVU sur Nederland 2. Malgré le ton légèrement ironique de l’animateur, connu pour avoir présenté des talk-shows plus ou moins intellectuels, l’impression générale que laissent ces émissions est que le bonheur est directement proportionnel à la spiritualité.

Dans chaque émission, trois travailleurs indépendants présentent leur gagne-pain sous forme d’ateliers ou de cours, auxquels participent à tour de rôle six journalistes pas trop critiques de la RVU. Il suffit de citer quelques titres pour donner la teneur : « Hutte de sudation » (amérindienne), « Marcher en compagnie d’anges », « Zen & Fitness », « Chromothérapie », « Journée des déesses » (grecques), « Danse de guérison », « Communiquer avec des animaux », « Spirale dynamique », … Personne n’a encore demandé à être remboursé.

13) Fin avril 2009, « Pino – attrapeur d’angoisses »

Il s’agit de la première d’une série d’émissions sur RTL4 intitulée « Pino – attrapeur d’angoisses », dans laquelle, selon la bande-annonce, l’alchimiste anglais Robert Pino débarrasse des personnes (phobiques) de leurs angoisses, et même de celles issues de leur vie antérieure, et cela à l’aide de leur inconscient et en combinant psychologie et spiritualité. On a donc beaucoup pleuré dans cette première émission.

14) Un projet pour l’automne 2009

Dernière nouvelle (à confirmer) : l’une des finalistes de la première série « Le sixième sens », prénommée Liesbeth, présentera à l’automne sur SBS6 une série d’émissions sur des enfants paranormaux intitulée « Liesbeth – Esprit d’enfant ». Sa mission : « aider » les enfants souffrant de leurs dons dits paranormaux et leurs familles...

***

En dehors de ces séries de télé réalité dont plusieurs reviennent d’année en année et à propos desquelles le doute est entretenu sur la réalité ou non de phénomènes paranormaux, le téléspectateur néerlandais peut voir également des films ou des séries de films de fiction ayant trait au « paranormal », par exemple, sur SBS6, les séries américaines « Medium » dans laquelle une actrice joue le rôle du « vrai » medium Allison DuBois, « Ghost Whisperer » (à ne pas confondre avec Derek Ogilvie) et « Charmed ». Sans qu’il soit question, bien évidemment, de mettre en cause la liberté de création, on peut constater que ces films et séries répondent à un goût prononcé du public pour l’ésotérisme et contribuent à l’entretenir.

Bien qu’il y ait de temps à autre un programme d’actualités ou de consommateurs critiques, et même une série d’émissions intitulée « Psych », qui est une parodie sur les médiums qui « aident » la police, ainsi qu’une autre dans laquelle le « Magicien Masqué » révèle des tours de magie, il me semble que le nombre d’heures que la télévision néerlandaise consacre au « paranormal » est plutôt élevé.

Par exemple, pour la semaine du 28 mars au 3 avril 2009, en fin de saison télévisée, je compte 26 heures et 15 minutes d’émissions ayant trait au « paranormal » (calculs faits à l’aide des données d’un magazine de télévision). À titre de comparaison, dans la même semaine je ne compte que 6 heures et 45 minutes d’émissions religieuses (réalisées par des associations religieuses et destinées aux adhérents des religions plus ou moins institutionnalisées, du christianisme à l’hindouisme), dont la plupart sont diffusées le dimanche sur chaîne publique.

Quant à la science, elle est réduite à la portion congrue sur la télévision néerlandaise, seules une association protestante orthodoxe et une chaîne régionale semblent s’en préoccuper quelque peu...

Certains médiums étant anglophones, quelques-unes des émissions décrites dans cet article sont partiellement en anglais. Voici donc quelques liens vers des vidéos :

les émissions en 2008 et 2009 de 1) "Char, le médium"
une compilation des émissions de 6) Derek Ogilvie comme "Chuchoteur d’esprits"
plusieurs émissions de 11) "Peter Powers : Payback"
la première émission de 13) "Pino – attrapeur d’angoisses"

1 Définitions de « gnosticisme » et « gnose » dans le Trésor de la Langue Française (TLF).

2 Comprendre : entre ciel et terre.

3 Dans l’éditorial du numéro 244 de Science et pseudo-sciences, l’action de cette association a été signalée.

4 En français : prendre sa revanche, avoir la peau de quelqu’un.


Thème : Paranormal

Mots-clés : Désinformation