Accueil / Regards sur la science / Le Prix Nobel de Physique 2009 décerné à des travaux sur les fibres optiques et les capteurs CCD

Le Prix Nobel de Physique 2009 décerné à des travaux sur les fibres optiques et les capteurs CCD

Publié en ligne le 10 février 2010 - Physique
par Guillaume Calu - SPS n° 289, janvier 2010

Le prix Nobel de physique a été attribué pour moitié au physicien Charles K. Kao (Université de Hong-Kong, Chine) pour ses recherches sur la transmission de lumière dans les fibres optiques, et pour autre moitié aux physiciens Dr. Willard S. Boyle et George E. Smith (Laboratoires Bell, USA) pour leur invention d’un dispositif opto-électronique de capture d’image – le capteur CCD.

Si la transmission d’informations par fibres optiques remonte à plus d’un siècle, elle n’a pu prendre son plein essor pour les télécommunications qu’après l’invention du laser, dans les années 1960. Aujourd’hui, les fibres optiques assurent principalement les liaisons intercontinentales, notamment pour le réseau Internet.

Les capteurs CCD nous sont, quant à eux, devenus très familiers grâce aux appareils photos et caméras numériques, et aux nombreux détecteurs de ce genre utilisés en médecine et en sciences. Pour leurs travaux sur le CCD, Willard S. Boyle et George E. Smith ont également reçu de nombreux prix : le Stuart Ballantine Medal du Franklin Institute (1973), le Morris Liebmann Award de l’IEEE (1974) et le Charles Stark Draper Prize (2006).

Pour en savoir plus.


Mots-clés : Physique

Publié dans le n° 289 de la revue


Partager cet article