Accueil / Regards sur la science / Le Prix Nobel de Physique 2010 attribué aux découvreurs du graphène

Le Prix Nobel de Physique 2010 attribué aux découvreurs du graphène

Publié en ligne le 9 juin 2011 -
par Guillaume Calu - SPS n° 294, janvier 2011

Le Prix Nobel de physique 2010 revient à Andre Geim et Konstantin Novoselov pour leurs travaux sur le graphène, un matériau ultra-fin aux propriétés industrielles importantes.

Le carbone, douzième élément du tableau périodique, est devenu un matériau incontournable des nanotechnologies et de la physique condensée sous la forme de graphène. Cette monocouche atomique n’a été découverte que très récemment, en 2004, par les deux chercheurs nobélisés. Leur travail a consisté à isoler le graphène à partir de graphite (matière des mines de crayons papier). Ce matériau, ultra-fin, est cependant doté de liaisons chimiques carbone-carbone extrêmement stables, lui conférant une résistance deux cents fois supérieure à celle de l’acier.

Très bon conducteur de chaleur et d’électricité, le graphène intéresse beaucoup les ingénieurs, qui voient en ce matériau un possible remplaçant du cuivre ou du silicium. Les deux Nobels ont ainsi réalisé en 2007 le premier transistor en graphène, épais de seulement quelques dixièmes de nanomètres, et bien plus rapide que ses homologues en silicium.

Source : larecherche.fr

Publié dans le n° 294 de la revue


Partager cet article