Accueil / Notes de lecture / NÉANDERTAL

NÉANDERTAL

Publié en ligne le 28 février 2019
Note de lecture de Philippe Le Vigouroux - SPS n°326 - octobre / décembre 2018

NÉANDERTAL

Marylène Patou-Mathis et Pascal Depaepe (dir.)

Gallimard, Muséum national d’histoire naturelle, 2018, 192 pages, 25 €


NÉANDERTALCet ouvrage est publié à l’occasion d’une exposition organisée par le Muséum national d’histoire naturelle et visible au Musée de l’Homme à Paris jusqu’au 7 janvier 2019.

L’ouvrage fait le point, à travers les textes d’une vingtaine d’auteurs spécialistes, sur les connaissances acquises sur les Néandertaliens, ces chasseurs-cueilleurs nomades qui appartiennent à une lignée cousine de celle des Homo sapiens. La lignée de Néandertal a vécu de – 610 000 ans à – 30 000 ans dans une aire étendue de l’Europe occidentale à l’Asie centrale et de l’Angleterre au Proche-Orient. L’ouvrage, comme l’exposition, explore ses caractéristiques anatomiques, comportementales ou culturelles, et les causes qui ont pu être évoquées pour expliquer sa disparition. Les auteurs examinent onze hypothèses qui ont été émises à ce sujet.
Certaines peuvent avoir une pertinence locale (par exemple : épidémie, compétition territoriale avec l’H. sapiens), non valable pour toutes les populations de Néandertaliens sur leur zone d’extension. Deux hypothèses semblent actuellement appuyées par des données, une chute démographique associée à une faible diversité génétique et une « dilution génétique » avec H. sapiens. Néandertal a entretenu des relations avec les autres groupes Homo qu’il côtoyait : des échanges génétiques avec H. sapiens sont démontrés depuis quelques années 1. L’ouvrage aborde aussi l’image de Néandertal à travers ses représentations journalistiques, littéraires ou artistiques de la fin du XIXe siècle.

1 Par ailleurs, au cours de l’été 2018, dans un article publié dans la revue Nature, l’équipe de Svante Pääbo a montré qu’une fille est née, il y a 50 000 ans, d’un croisement entre une femelle néandertalienne et un mâle denisovien issu d’une espèce distincte d’H. neanderthalensiset d’H. sapiensprésente dans les monts de l’Altaï.


Partager cet article