Accueil / Notes de lecture / Questions d’enfants concernant l’alimentation - Réponses aux parents et aux enfants

Questions d’enfants concernant l’alimentation - Réponses aux parents et aux enfants

Publié en ligne le 23 juillet 2015
Note de lecture de Louis-Marie Houdebine - SPS n° 313, juillet 2015

À une époque où de nombreux consommateurs sont inquiets vis-à-vis de leurs aliments, supposés être malsains car contaminés par toutes sortes de choses, ayant perdu une bonne partie de leurs qualités nutritives et de plus, recommandés par certains mais déconseillés par d’autres, il peut être utile de disposer d’informations compréhensibles et fiables. C’est le but que ce livre s’efforce d’atteindre. L’auteur, Didier Montet, chercheur de longue date et expert en nutrition et sécurité alimentaire, a écrit ce livre à la suite de rencontres avec des enfants qui se sont avérés poser nombre de questions pertinentes. L’auteur a pensé que transcrire les questions des enfants et ses propres réponses pouvait être utile. Il a jugé bon de s’adresser aux enfants mais aussi à leurs parents. Chaque question est donc suivie de la réponse pour les enfants, puis de celle destinée aux parents. Le livre a été conçu pour être lu en consultant les différentes sections, sans ordre particulier. L’auteur a ajouté un tableau résumant les propriétés nutritives de 75 aliments : quantité de calories, de glucides, de protides et de lipides. Ce tableau comparatif est très utile et il le serait encore plus si l’auteur n’avait omis de mentionner à quelle quantité d’aliment se rapportent ces chiffres.

Les 62 questions posées sont divisées en neuf sections comprenant en premier lieu les aspects sécuritaires et la liste des aliments que nous devons manger et ceux qu’il faut éviter pour bien se porter. Dans les sections suivantes, sont examinés, avec plus de détail, les légumes, les fruits et les desserts, les boissons, les viandes, les poissons et les œufs, les produits laitiers et pour finir les épices et les condiments. La liste et le rôle des vingt-deux additifs alimentaires les plus courants sont rapportés en détail.

L’auteur donne la liste des éléments indispensables que chacun doit ingérer pour être en bonne santé : les neuf acides aminés essentiels des protéines, les vitamines et notamment la vitamine B12, ainsi que les acides gras polyinsaturés, tout en insistant sur le fait que seuls les produits issus d’animaux sont la source naturelle de certains de ces éléments. C’est sur cette base que l’auteur s’appuie pour formuler les réponses aux questions concernant les différents types de régimes : classique, végétarien et végétalien. Il explique pourquoi deux des quatre aliments que sont viandes, poissons, lait et œufs, peuvent suffire à nourrir convenablement les omnivores que nous sommes. Il met en garde les végétaliens contre des carences alimentaires inévitables, en particulier pour la croissance des enfants, si leur régime n’est pas complémenté par des apports exogènes, en vitamine B12, par exemple. L’auteur n’oublie pas de démentir certains effets de mode, comme l’idée selon laquelle le lait est mauvais pour la santé alors qu’il s’agit, entre autre, d’une source essentielle de calcium. Le calcium est partout à commencer par l’eau mais il est peu assimilable sous cette forme alors qu’il l’est particulièrement bien à partir du lait. Le lait a émergé au cours de l’évolution pour être un aliment complet. Il contient de ce fait nombre de molécules bénéfiques pour la santé et qui ne se trouvent pas dans le lait de soja par exemple. Cet ouvrage n’est donc pas qu’un recueil de recettes car l’auteur prends soin d’expliquer et d’argumenter ses recommandations en termes simples. On ne peut donc que recommander de lire et de relire ce livre qui invite tous ceux qui ont la chance d’avoir le choix, à prendre en main leur alimentation. En cela, l’auteur propose de suivre le précepte d’Hippocrate : « que ton aliment soit ton médicament ».

Publié dans le n° 313 de la revue


Partager cet article