Accueil / Regards sur la science / The « Scotch tape method » ou la méthode du ruban adhésif

The « Scotch tape method » ou la méthode du ruban adhésif

Publié en ligne le 18 octobre 2010 -
par Brigitte Axelrad

Andrea Ferrari, le chef du groupe “nanomatériaux and spectroscopie” à l’Université de Cambridge, raconte 1 comment André Geim et Konstantin Novoselov, son ancien doctorant, ont découvert une forme révolutionnaire du graphite, le graphène.

En 2004, dans une « expérience du vendredi après-midi, juste pour s’amuser », A. Geim et K. Novoselov ont réalisé le premier matériau à deux dimensions : le graphène. Ils sont parvenus à obtenir cette couche ultramince à l’aide d’un crayon et d’un simple ruban adhésif ! Le graphène consiste en une couche unique d’atomes de carbone, disposés en hexagones, comme les alvéoles d’une ruche. La méthode toujours utilisée par les étudiants pour le produire a été baptisée : the « Scotch tape method ». Le prix Nobel de physique 2010 a récompensé, mardi 5 octobre 2010, les travaux de ces deux chercheurs, les 187e et 188e chercheurs lauréats, depuis le premier prix Nobel, attribué en 1901 à Wilhelm Roentgen.

Le matériau le plus mince qu’on connaisse à ce jour, est aussi le plus résistant. Il est conducteur d’électricité et conducteur de chaleur. Il est dense et complètement transparent. La mobilité des électrons dans ce matériau 2 en font aussi un candidat sérieux pour l’électronique rapide.

Ces propriétés lui promettent d’innombrables applications : fabriquer des matériaux très solides, des panneaux solaires, des transistors rapides, des claviers sensitifs, des super-capacités, 3 etc. Les grands industriels s’y intéressent déjà : IBM, Samsung, Nokia, notamment…


Partager cet article