Accueil / Regards sur la science / Un Prix Nobel de Médecine 2010 pour la fécondation in vitro

Un Prix Nobel de Médecine 2010 pour la fécondation in vitro

Publié en ligne le 3 juin 2011 -
par Guillaume Calu - SPS n° 294, janvier 2011

294_02-05_1Le Prix Nobel de Médecine 2010 a été attribué lundi 4 octobre au physiologiste britannique Robert Edwards, pour ses travaux sur le développement de la fécondation in vitro chez l’Homme. Cette méthode a permis de traiter de nombreux cas d’infertilité, une situation médicale affectant plus de 10 % des couples à travers le monde.

Dès le début des années 1950, le Dr. Edwards eut la certitude que l’infertilité pouvait être traitée par fécondation in vitro. Il mit près de vingt ans à atteindre ce but, lorsque enfin, le 25 juillet 1978, le premier « bébé éprouvette » naquit. Durant les années suivantes, Edwards et son équipe améliorèrent les techniques de fécondation in vitro et formèrent de nouveaux spécialistes à travers le monde.

Actuellement, près de quatre millions d’individus sont nés suite à une fécondation in vitro. À la fois source de fantasmes et progrès médical majeur du XXe siècle, cette découverte est aujourd’hui récompensée par la plus haute distinction scientifique.

D’après Nobelprize.org

Publié dans le n° 294 de la revue


Partager cet article


]