Accueil / Du côté de la recherche / Une avancée majeure dans la compréhension de la méningite du nouveau-né à streptocoque du groupe B

Une avancée majeure dans la compréhension de la méningite du nouveau-né à streptocoque du groupe B

Publié en ligne le 10 novembre 2010 -
Des chercheurs de l’Institut Cochin, de l’Institut Pasteur, de l’Inserm, de l’AP-HP et de l’Université Paris Descartes ont identifié une protéine présente à la surface du « streptocoque du groupe B » qui lui permet de coloniser et de franchir les barrières de l’hôte, notamment la barrière hémato-encéphalique qui sépare le sang du cerveau. La bactérie peut ainsi engendrer la forme la plus grave de l’infection chez le nouveau-né, la méningite. Ces travaux, mis en ligne en édition avancée, seront publiés dans la revue « Journal of Experimental Medicine » le 25 octobre 2010.

Partager cet article