Accueil / Notes de lecture / Vous avez dit physique ? - De la cuisine au salon, de la physique partout dans la maison

Vous avez dit physique ? - De la cuisine au salon, de la physique partout dans la maison

Publié en ligne le 6 janvier 2016
par Kévin Moris, version intégrale de la note parue dans SPS n° 315, janvier 2016

L’auteur, Kamil Fadel, est le responsable de l’unité Physique du Palais de la découverte et chroniqueur régulier de la revue Science et pseudo-sciences.

Dans cet ouvrage, K. Fadel fait preuve de talent, puisqu’il réussit à rendre accessible aux non-initiés une grande variété de notions de physique, sans utiliser un vocabulaire trop hermétique, ni le formalisme mathématique usuellement nécessaire pour développer une théorie physique. Il s’attache à décrire principalement ce qui touche à notre quotidien, les phénomènes physiques que chacun peut observer simplement.

Pour ce qui concerne les états physiques de la matière, on retient que les états solide, liquide et gaz sont les plus courants mais pas les seuls possibles. Dans la partie sur la mécanique, on comprend que la force n’est pas nécessaire au mouvement mais à la modification de celui-ci. La notion de pression nous permet de comprendre entre autres pourquoi « s’allonger par terre est bien moins confortable que de le faire sur un lit » (p. 34). Dans la partie sur l’électricité, la notion de courant électrique puis le fonctionnement des plaques à induction sont expliqués. Au fil des pages, on comprend aussi la différence entre chaleur et température, que la radioactivité est d’abord un phénomène naturel, que « faire cuire un oeuf avec plusieurs téléphones portables est totalement irréalisable » (p. 119) car la puissance d’un téléphone est un million de fois plus faible que celle d’un four à micro-ondes.

Quelques notions moins observables directement sont aussi abordées : le boson de Higgs, la matière noire, la radioactivité, etc.

K. Fadel décrit à bon escient l’ancrage historique de certaines notions présentées (encadrés « Les grandes découvertes ») et propose de petites manipulations à refaire facilement chez soi (encadrés « Faites-le à la maison »). Par exemple, une façon d’illustrer l’effet des frottements de l’air sur la chute d’un objet, ou bien comment fabriquer soi-même un vaporisateur.

Quelques illustrations (par Rachid Maraï) apportent une touche humoristique et rendent la lecture encore plus agréable.

C’est un ouvrage de grande qualité, mais qui pourra encore être amélioré pour une prochaine édition : on pourrait par exemple indiquer la présence d’eau (vapeur d’eau) dans la composition de l’air (p. 37) puisque c’est la physique « au quotidien » qui est abordée 1. On regrette aussi que l’impression en deux couleurs seulement (noir et bleu) conduise à proposer une image de caméra thermique en bleu et blanc (p. 129) !

Les explications des notions clefs sont reportées dans un glossaire d’une dizaine de pages à la fin de l’ouvrage. Ce glossaire est bien construit, avec une présentation claire des différentes notions. On regrettera seulement l’absence de certains termes (par exemple « gradient », « énergie mécanique ») ou l’absence d’uniformisation pour l’usage des termes « atome » et « élément », puisque l’américium est présenté comme un atome, alors que le plutonium et l’uranium sont présentés comme des éléments.

Le livre est complété d’un index, et d’une bibliographie d’une dizaine d’ouvrages, dans laquelle le lecteur désireux d’assouvir plus avant sa curiosité pourra choisir.

Cet ouvrage est donc un condensé de notions de physique présentées simplement, qui ravira les adolescents ou les adultes curieux et néophytes. Il intéressera aussi les gens déjà formés à la physique, qui pourront y trouver des outils et idées pour expliquer ces notions.

Mis à jour le 14-03-2016

1 phrase rectifiée le 14-03-2016, à la suite d’une remarque d’un lecteur, que nous remercions.

Publié dans le n° 315 de la revue


Partager cet article