Science et Pseudo-Sciences n°246

Sommaire

Editorial p. 1 Des astres à la Sorbonne p. 2 Du côté de la science p. 13 Fièvre aphteuse : faut-il vacciner ? (R. L. Seynave) p. 16 Zététique : l’art du doute est enseigné à l’université (Henri Broch) p. 18 La Lune et les maladies mentales : quelle influence (Laurent Puech) p. 27 L’histoire du « Journal d’une adolescente » (Han Israëls) p. 34 Mémoires d’outre-mer (Jacques Poustis) p. 39 Petites nouvelles (Gourous, voyants, fakirs…) p. 44 Livres et revues p. 47 La psychanalyse est-elle évaluable ? (Jean-Jacques Aulas) p. 49 Débat (A propos du principe de précaution) p. 51 Des nouvelles de l’association p. 55 Les chroniques de l’Hyper-Paranormal : Archimède s’est mouillé pour rien (José Tricot) p. 56

L’édito

A propos d’une colère...

La livraison présente de Science et pseudo-sciences est en partie consacrée à Madame Elizabeth Teissier. Cette astrologue a soutenu devant l’Université René Descartes - Paris V - une thèse en sociologie dont le titre annonçait clairement le substrat astrologique. Nous sommes choqués par cette soutenance qui frise le scandale, et nous disons pourquoi.

Lire la suite

L’astrologie que nous combattons n’est pas notre seul sujet de préoccupation. La crédulité publique, si grande hélas, est séduite par bien d’autres gourous, parapsychologues de salon, prédicateurs de masse, adeptes de médecines douces, etc. Tout cela n’est qu’illusion... Certains s’autosuggestionnent et sont parfois guéris par ces médecines « douces ». Mais les maladies graves résistent à ces traitements. De même, les statistiques des prévisions astrologiques sont curieusement biaisées, et si elles ne le sont pas, elles démontrent l’inanité de cette pseudo-science.

Pourquoi dès lors s’attaquer à de si piètres personnages ? Il y a par le monde de multiples atteintes aux Droits des femmes et des hommes. Ce sont des choses violentes, affreuses. Génocides ici, viols collectifs là. Misère et faim un peu partout. Le fossé est grandissant, même dans les pays les plus prospères, entre les plus démunis et les nantis. Cette douleur hurle à nos oreilles. Pourquoi nous préoccuper d 1 une quelconque Madame Teissier dont on sourit plutôt qu’on n’en souffre ?

L’ignorance est à la base de la crédulité. C’est l’ignorance qui attise les querelles tribales, les épidémies inguérissables. C’est l’ignorance qui entretient la faim et la misère. Les astrologues (et autres gourous) apportent aux malheureux des illusions, de faux espoirs. Et ces misérables se jettent plus facilement dans les bras mortifères de certaines sectes. On sait que Ron Hubbard, le fondateur de la scientologie (et accessoirement condamné pour des détournements de millions de dollars aux dépens bien sûr des adeptes), utilisait des arguments astrologiques dans sa conquête de pouvoir sur les esprits. Face aux victimes, les adeptes nantis de l’astrologie sont complices.

Nous nous battons pour tous les droits de la personne humaine, pour le droit à la lucidité, contre les fausses sciences, contre les sectes... C’est pour cela que l’astrologie doit être combattue sans faiblesse...

par Jean-Claude Pecker

Ce numéro est disponible en version papier

Acheter