Accueil / Notes de lecture / Mensonges !

Mensonges !

Publié en ligne le 17 février 2020
Mensonges !
Une nouvelle approche psychologique et neuroscientifique

Xavier Seron
Odile Jacob, 2020, 306 pages, 23,90 €

L’auteur, professeur émérite de psychologie à l’université de Louvain et ancien président de la Société de neuropsychologie de langue française, est un éminent praticien et chercheur. Il présente une synthèse de ce que la recherche scientifique apporte aujourd’hui sur la psychologie des mensonges et sur les possibilités de les détecter.

L’être humain est une espèce sociale prédisposée à communiquer honnêtement pour survivre. Il croit spontanément ce qu’on lui raconte, avec raison, car la communication de vérités est plus fréquente que celle d’informations destinées à tromper. Toutefois, il arrive à chacun de mentir, notamment par politesse, par altruisme, par omission, par intérêt ou en étant pris dans le feu de la conversation.

Il importe de distinguer les mensonges selon leur degré de gravité. Certains ont des conséquences absolument désastreuses, comme la célèbre mise en cause de l’Irak accusée par l’administration Bush de détenir des armes de destruction massive.

Certains individus mentent de façon pathologique et finissent par croire leurs inventions. Un cas célèbre est l’imposture d’une Belge qui s’était inventée une identité juive et qui a raconté sa soi-disant marche de trois mille kilomètres dans l’Allemagne nazie pour retrouver ses parents. Son livre Survivre avec les loups a connu un succès considérable et a été porté à l’écran avant la découverte de la mystification 1.

L’ouvrage de Xavier Seron fait le bilan de nombreuses recherches sur la production des souvenirs, les témoignages (notamment d’enfants) et les faux souvenirs. Il accorde une place importante à de nouvelles formes de mensonges apparues avec Internet, notamment les arnaques et les fake news dont Donald Trump est un champion. Il montre que le développement du numérique est une menace pour la démocratie.

La seconde moitié de l’ouvrage passe en revue les moyens de détecter les mensonges par l’observation de mouvements, du regard, du temps mis pour répondre, etc., ou à l’aide de techniques comme le « détecteur de mensonges », l’électro-encéphalogramme et l’imagerie par résonnance magnétique fonctionnelle. Ces différentes méthodes fournissent des tendances statistiques de validité variable, mais toutes sont encore peu fiables pour rendre compte de la diversité des conduites mensongères ou pour fournir un diagnostic exact des paroles d’un accusé.

Un long chapitre concerne une des principales spécialités de l’auteur : l’expertise médico-légale des accidentés du travail et de la route. Des personnes minimisent leurs troubles consécutifs à un accident, mais beaucoup d’autres les exagèrent ou mentent dans l’espoir d’un dédommagement important. Les connaissances validées pour une évaluation objective des dommages progressent sensiblement depuis les années 1950, mais la pratique reste encore un art.

L’ouvrage devrait intéresser en particulier les enquêteurs, les juges, les policiers et autres experts, mais toute personne intéressée par la psychologie peut y trouver une mine impressionnante d’informations, présentées dans une langue parfaite et avec un extrême souci de rigueur méthodologique.

1 Lionel Duroy, 2011, Survivre avec les loups. La véritable histoire de Misha Defonseca, XO Éditions, 240 p. 


Partager cet article


Auteur de la note

Jacques Van Rillaer

Professeur émérite à l’Université de Louvain et aux Facultés (...)

Plus d'informations