Accueil / Dans la presse sceptique / Skeptical Inquirer, septembre-octobre 2008

Skeptical Inquirer, septembre-octobre 2008

Publié en ligne le 18 octobre 2008 -

Un dossier s’intéresse à des produits médicaux plus que discutables, émanant, non d’adeptes des pseudo-médecines, mais d’organisations ou de groupe se voulant « officiels » :
- La société Cyberonics fait, avec de gros budgets, la promotion auprès du milieu psychiatrique d’un dispositif implantable, genre pacemaker, supposé stimuler le nerf vague pour lutter contre la dépression. Aucune preuve d’efficacité n’existe. Une approbation contestée par l’autorité officielle (la FDA) semble avoir été obtenu grâce à des pressions politiques.
- Le trouble bipolaire, autrefois appelé psychose maniaco-dépressive, est assez rare dans une forme grave. Mais bien des gens sont d’humeur instable, sans que cela les empêche de vivre. Des traitements sans véritable utilité, mais pas sans effets secondaires, se sont développés pour cela, sous la pression du marketing de l’industrie pharmaceutique.
- le producteur d’un médicament commercialisé, l’Akavar 20/50, proclamé miraculeux pour traiter l’obésité, fait état d’études scientifiques publiées prouvant son efficacité. Les articles en question n’ont pas de rapport avec le médicament en question. Le producteur se retranche derrière des études couvertes par le secret industriel.

On nous affirme qu’une planète orbitant autour du Soleil en 3600 ans, provoquera une catastrophe lors de son approche en 2012. Nommée Nibiru (ou parfois Eris ou Planet X), cette planète aurait été vue par les Sumériens lors de son précédent passage. C’est un canular, mais le sceptique qui le proclame se heurte assez vite à des mails hostiles émanant d’une communauté de convaincus, persuadés que les preuves sont occultées par un vaste complot...

« Expelled » est un film documentaire à succès qui attaque l’évolution, promeut l’"Intelligent design" avec des arguments de mauvaise foi servis par une habile mise en scène.

Le mystique italien Padre Pio (1887-1968), canonisé par le Vatican en 2002, portait des stigmates, lisait les pensées, prédisait l’avenir, pouvait être présent simultanément en plusieurs endroits, et provoquait des guérisons supposées miraculeuses. Aucune preuve objective de la réalité de ces assertions n’a jamais existé. Certains catholiques le considèrent comme un charlatan.

Parmi les livres recensés, signalons un plaidoyer pro-nucléaire (« Nuclear energy now » ) qui rend un hommage mérité au programme français.


Partager cet article