Accueil / Notes de lecture / Des étoiles et des hommes. Le fil rouge du Big Bang à la vie

Des étoiles et des hommes. Le fil rouge du Big Bang à la vie

Publié en ligne le 7 avril 2013
Note de lecture de Christine Mourlevat-Brunschwig

La recherche de la vie dans l’univers est un sujet fascinant. Et si de surcroît un éminent physicien italien nous fait partager ses connaissances avec autant de clarté que de générosité, on se délecte doublement.

Selon Bignami, il y a quatre façons de chercher à comprendre l’origine de la vie dans l’univers : trouver une planète montrant des signes de vie, étudier les molécules contenues dans les météorites, explorer les autres corps du système solaire ou chercher à comprendre comment la vie a commencé sur terre.

Ce texte alerte et limpide est ponctué de références culturelles variées, du peintre Giotto à l’écrivain Italo Calvino. De nombreuses et savoureuses illustrations rendent la compréhension très aisée. Le lecteur dévore les pages consacrées à la création de la matière, de la naissance des premiers éléments aux explosions des supernovæ. Il se passionne pour les sujets les plus indigestes de la chimie et suit avidement les aventures des trois molécules les plus répandues dans l’univers : l’hydrogène moléculaire, le monoxyde de carbone et, l’eau bien sûr ! Et comme l’eau, c’est la vie... on se surprend à rêver... car, on rêve avec Bignami, on rêve un peu, beaucoup, mais pas trop ! Et toujours sérieusement : tout est toujours fort bien documenté et scientifique jusqu’au bout des lignes.

Le lecteur aborde ensuite quelques morceaux de choix avec l’étude des nuages interstellaires. Bignami s’émerveille de ces gigantesques laboratoires de chimie à l’échelle spatiale. En effet, plus de 120 espèces moléculaires ont été découvertes dans le ciel, comme le célèbre acide acétique, un des acides composants notre vinaigre.

On attaque alors le festin, avec la recherche de la vie sur les autres corps célestes. D’après les données collectées par la mission Kepler, les planètes similaires à la terre pourraient être plus de cent millions dans la voie lactée ! La détection d’ozone, molécule composée d’oxygène, serait techniquement possible et porteuse d’espoir.

L’auteur nous convie ensuite à la découverte des comètes et de leurs trésors : en 2004, la sonde Stardust rencontre la comète Wild et y découvre l’un des acides aminés formant les briques des protéines. Belle prise ! Bignami enchaîne ainsi sur la question centrale : qu’est-ce-que la vie ? C’est pour lui « un défi presque impossible de comprendre ses débuts ». Il rappelle que « les êtres vivants [sont] des systèmes si complexes qu’ils présentent une organisation interne possédant des propriétés émergentes ».

Le livre fait par ailleurs le point sur tous les sujets concomitants, comme la fameuse équation de Drake Deux formules de l’espace, qui aurait au moins le mérite de poser l’étendue de tous les problèmes, ou le programme SETI, un effort pour s’encourager à chercher, comme on sifflote dans le noir. C’est humain, on ne peut pas s’empêcher de chercher et c’est cela qui fait progresser la science, rappelle le physicien. Après une conclusion très pertinente sur l’état de nos connaissances les plus récentes, deux annexes suivent comme de délicieux desserts : « 15 mythes à déconstruire » et « Vous ne le saviez peut-être pas… »

Cet excellent ouvrage ravira tous les lecteurs souhaitant avoir un panorama bien complet sur la recherche de la vie dans l’univers. Le style enlevé, humoristique mais toujours intelligent de l’auteur, nous donne déjà envie de le relire !


Partager cet article