Accueil / Regards sur la science / Le meilleur coup ?

Le meilleur coup ?

Publié en ligne le 27 janvier 2012 -
par Philippe Boulanger - SPS n° 298, octobre 2011

La psychologie est une science qui a ses dispositifs expérimentaux et ses statistiques et pourtant on l’oppose quelquefois à la « rationalité ». Voilà qui n’est pas raisonnable ! Je voudrais illustrer mon propos par le duel de deux ordinateurs aux échecs.

Dans les années 1980, un programme soviétique était opposé à un programme américain aux échecs et lors de la partie un des deux programmes joue un coup en mettant sa tour en prise. Les spécialistes de crier au bug. Jusqu’à ce qu’un grand-maître, quelques dizaines d’heures après, annonce que si le programme ne se laisse pas prendre sa tour, il est échec et mat en 9 coups.

Question : l’ordinateur a-t-il joué le meilleur coup ? Oui, répondent certains experts, car même avec une tour en moins, il serait battu en plus de 9 coups. Non, répondent, à raison me semble-t-il, les joueurs sensés car :

  • avec une tour en moins on est certain de perdre, et
  • s’il a fallu si longtemps à un grand-maître pour voir l’échec et mat en 9 coups, il est probable que l’adversaire humain, et peut-être informatique, ne le trouverait pas.

Donc, si la probabilité que votre adversaire ne voit pas ce coup est strictement inférieure à 1, ne laissez pas votre tour en prise. Le meilleur coup aux échecs et les meilleures décisions dans la vie sont celles qui tiennent compte des goûts, de la force et de la puissance de votre adversaire. C’est évident, et cela se nomme la psychologie. Qui est tout à fait rationnelle.

Conclusion morale : messieurs les technocrates, tenez compte de vos partenaires, ce que ne savent pas faire les programmes et les spécialistes obtus.

Publié dans le n° 298 de la revue


Partager cet article