Accueil / Notes de lecture / Vrais et faux mystères du monde

Vrais et faux mystères du monde

Publié en ligne le 15 juillet 2004
Note de lecture de Philippe Le Vigouroux - SPS n° 240, décembre 1999

Après un petit conte sur le pouvoir de commander les forces célestes, ce petit livre fait le tour de la plupart des « mystères » qui nous intéressent : agir à distance par la pensée, les mirages, le monstre du Loch Ness, la baguette du sourcier, les vampires, les effets de la pleine Lune, la « désastreuse astrologie »... il y en a dix-neuf Une double page par sujet éclaire les jeunes lecteurs : VRAI, « c’est une histoire vraie ou une légende, en tout cas, c’est un mystère qui n’est pas encore scientifiquement expliqué » ou FAUX, « le mystère est éclairci, les scientifiques ont une explication vérifiable ». C’est bien illustré, des activités et des jeux sont proposées sur les anamorphoses (ces dessins incohérents qui prennent tout leur sens lorsqu’ils sont observés sous un autre angle ou déformés de façon adéquate), sur les illusions d’optique...

Visiblement, l’auteur du dossier documentaire est un adepte de la cryptozoologie : les cryptozoologistes sont qualifiés de scientifiques, de chercheurs : pour ce qui concerne Nessie, « le mystère reste entier et les recherches continuent » Yéti et Bigfoot sont « des humanoïdes géants, poilus, sauvages et craintifs, parfois aperçus, parfois filmés mais jamais capturés », même si un cas de supercherie est évoqué. Les sceptiques sont présentés comme doutant « constamment, de tout, comme les scientifiques ».

Une bonne initiation à la raison et au scepticisme pour les 8-11 ans, avant de passer... aux livres de Henri Broch !

Publié dans le n° 240 de la revue


Partager cet article