Accueil / Dans les médias / Astrologie chinoise et Loto : les couples de perdants dont on ne parle pas

Astrologie chinoise et Loto : les couples de perdants dont on ne parle pas

Publié en ligne le 6 mai 2010 - Désinformation
par Jean-Paul Krivine - SPS n° 291, juillet 2010

Une dépêche de l’AFP (28 avril 2010) relatait le gain de 3 millions d’euros remporté au Loto par un couple de retraités après avoir coché les six bons numéros « grâce à... l’astrologie chinoise ». La dépêche se termine en mentionnant que « malheureusement », les gagnants « n’ont donné aucune précision sur leur méthode ». Cette dépêche est reprise dans la presse et sur Internet. À n’en pas douter au regard des brèves publiées, l’astrologie est l’explication du gain : « 3 millions d’euros au Loto grâce à l’astrologie chinoise » (France Actus), « De l’astrologie chinoise à un gain de 3 millions d’euros » (Le Point, La Dépêche), « 3 000 036 euros au Loto après avoir coché les six bons numéros grâce à... l’astrologie chinoise » (La Voix du Nord). Toutes ces sources partagent le regret de la dépêche de l’AFP, quant au fait que la méthode soit jalousement gardée secrète.

Surprenant que pas un seul des journalistes ne mentionne le fait que ce peut être pure coïncidence, que chaque semaine, des centaines de milliers de personnes jouent leur chiffre porte-bonheur, des combinaisons issues de l’astrologie chinoise, aztèque ou française, leur date de naissance, sans succès. Mais pour ceux-là, point de gros titre, du genre « un couple de retraités joue au Loto selon une méthode issue de l’astrologie, et, depuis 20 ans, a perdu 10.000 euros ». C’est moins « sensationnel », mais tellement plus proche de la réalité…

Rappelons qu’il n’existe aucun moyen de gagner plus souvent au Loto, que tous les « historiques de numéros récemment sortis », que toutes les « martingales gagnantes » proposées par les magazines ou sites spécialisés ne sont que poudre aux yeux. Le Loto est un jeu de pur hasard, et en moyenne, les joueurs perdent de l’argent (il s’agit d’un jeu de redistribution où les mises de tous les joueurs sont rassemblées, séparées en deux parties : 47% pour la Française des jeux, et 53% redistribués entre les gagnants). En moyenne, quand un joueur mise 100 €, il perd 47€. Mais la moyenne ne fait pas le cas individuel, et le rêve de millions peut valoir le risque presque certain d’une perte de 47€.

Enfin, s’il n’existe pas de moyen de gagner plus souvent, il existe bien un moyen de gagner davantage, quand on gagne. Il suffit de miser des numéros moins fréquemment joués. Si ces numéros sont gagnants, le nombre de joueurs qui devront se partager le gain sera plus petit, donc le gain plus important. Or, les joueurs ne misent pas de façon aléatoire ou uniforme, et en particulier, les dates de naissances sont largement utilisées, réduisant ainsi la fréquence des numéros au dessus de 12 (mois de l’année), et surtout au dessus de 31 (jours du mois).


Mots-clés : Désinformation


Partager cet article